Engie colocation souscrire à plusieurs : tout ce qu’il faut savoir

Toutes les colocations ne se ressemblent pas, mais tous les colocataires se posent, à un moment ou à un autre, les mêmes questions : quel nom mettre sur les factures d’électricité et de gaz d’une colocation ? Qui paye ? Que faire en cas de départ d’un colocataire ? Voici les possibilités qui s’offrent à […]

Toutes les colocations ne se ressemblent pas, mais tous les colocataires se posent, à un moment ou à un autre, les mêmes questions : quel nom mettre sur les factures d’électricité et de gaz d’une colocation ? Qui paye ? Que faire en cas de départ d’un colocataire ? Voici les possibilités qui s’offrent à vous.

Gestion d’un contrat Engie en colocation : mode d’emploi

Conviviale et avantageuse, la colocation a le vent en poupe et ne concerne plus seulement les étudiants. Jeunes actifs mais aussi seniors sont de plus en plus nombreux à y trouver leur compte. Avec le prix des loyers dans les grandes villes, la colocation est en effet apparue comme LA solution, un moyen économique et convivial de trouver un logement. Vous avez franchi le pas ? Vous ne le regretterez pas pour peu de respecter certains conseils, en particulier pour ce qui concerne la souscription du contrat d’énergie et le paiement des factures d’électricité et de gaz. Quel que soit le nombre de colocataires, la quote-part de chacun d’eux pour le paiement de l’électricité et/ou du gaz doit être parfaitement définie. Sachez qu’il existe deux options :

  • 1ère option : un seul titulaire sur le contrat Engie. Si vous optez pour cette solution un seul colocataire souscrit les contrats électricité et gaz. Les factures Engie seront adressées à son nom. Les autres colocataires devront le rembourser au prorata de leur quote-part. Attention : la personne qui souscrit sera la seule responsable du paiement. Lors de votre déménagement Engie c’est elle qui réglera la mise en service de l’électricité (à régler lors de la première facture).

  • 2ème option : La souscription groupée.En choisissant cette solution tous les colocataires s’inscrivent comme cotitulaires des contrats d’électricité et de gaz d’Engie (en clair, le nom de chacun d’entre eux apparait sur la facture Engie). Ce choix n’est pas plus compliqué et offre l’avantage d’être plus transparent. De plus, la responsabilité vis-à-vis de votre fournisseur est partagée. Les colocataires sont en effet conjointement responsables du paiement de la facture Engie. Le paiement des factures est assuré par le titulaire du contrat, mais la présence de cotitulaires sur la facture facilite son remboursement en cas de problème. Notez que votre fournisseur reconnait tous les colocataires comme solidaires vis-à-vis de l’acquittement des consommations.

Bon à savoir :

Une colocation est une aventure qui peut parfois réserver quelques surprises… Pour éviter tout problème, il est courant de rédiger un « pacte de colocation » pour mettre par écrit les règles de fonctionnement de la colocation, notamment concernant la répartition des charges. Aussi, nous vous recommandons de déterminer avec précision la quote-part de chacun pour chaque poste de dépense : c’est l’assurance de partir du bon pied pour une coloc’ sans accroc ! Pour définir cette quote-part à l’avance, les colocataires peuvent effectuer une simulation Engie de la facture d’énergie pour estimer la consommation d’électricité de gaz et d’électricité de chacun

Ouverture de compteur en colocation : quelles démarches effectuer ?

Vous faites désormais partie de la grande famille des colocataires, avec ses avantages, ses inconvénients mais aussi ses obligations ! Et parmi les étapes indispensables figurent l’ouverture de compteur Engie, autrement dit la demande de mise en service pour l’électricité et le gaz. Comme expliqué dans le paragraphe précédent la démarche est du ressort du titulaire du contrat. La demande de mise en service est du ressort du gestionnaire de réseau (Enedis pour l’électricité et GRDF pour le gaz), néanmoins vous devez vous tourner vers votre fournisseur puisque c’est lui qui se chargera de faire la demande auprès du gestionnaire de réseau. Ce dernier fixera avec vous une date et une heure pour l’intervention à votre domicile. L’intervention est payante mais sera à régler lors de votre première facture. Comptez 26,23€ pour une intervention standard (délai de cinq jours ouvrés). Une mise en service en urgence (dans la journée) vous coûtera 127,62€.N’oubliez pas qu’il vous faudra aussi compter le prix du raccordement au réseau électrique/gaz, si le logement dans lequel vous emménagez est neuf.

Que faire lorsqu’une colocation prend fin ?

Tout a une fin, même les plus belles colocations ! Et la gestion des contrats d’énergie donne alors lieux à de véritables casse-têtes. Pour vous en sortir sans avoir à faire appel à un expert comptable, voici ce que vous devez savoir :

  • 1er cas de figure : le départ du titulaire du contrat

Le titulaire du contrat sur le départ peut s’il le souhaite résilier le contrat Engie auprès du fournisseur. Les comptes sont arrêtés à la date de départ du locataire titulaire du contrat Engie, ce dernier ne s’acquittant que des consommations d’énergie relevées pendant la période couvrant sa présence. Il reviendra alors aux autres locataires de souscrire un nouvel abonnement Engie auprès d’Engie. Notez que ceux qui restent devront payer à nouveau les frais de mise en service du compteur Engie.

  • 2ème cas de figure : tous les cotitulaires quittent la colocation

Les titulaires du contrat d’énergie doivent alors contacter Engie en composant les numéros Engie particuliers ou en se rendant sur l’espace client Engie sur internet pour résilier le contrat d’énergie en cours. Une dernière facture de clôture de compte sera adressée à l’ensemble des cotitulaires, facture qui devra être régler en fonction des quotes-parts.

Pour plus d’informations sur la colocation Engie :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez le premier à noter !