Les tarifs réglementés d’EDF

Exclusivement mis sur le marché par le fournisseur historique EDF, le tarif réglementé de l'électricité s'applique à l'offre de tarif Bleu d'EDF. La majeure partie des foyers raccordés en France souscrivent à cette offre. Retrouvez dans ce guide toutes les informations concernant ce tarif régulé d'électricité, sa structure, ses options, ses évolutions et les services y afférents.

Besoin d’électricité ou de gaz ?

Ouvrez votre compteur en moins de 5 min avec Fournisseurs Énergie. Service gratuit.

 

  1. Que sont les tarifs réglementés d’EDF ?
  2. Les grilles des prix de l’électricité
  3. Le prix de l’électricité des différents fournisseurs d’énergie
  4. Quelle est la structure des tarifs réglementés ?
  5. Les origines de la hausse des prix de l’électricité

Que sont les tarifs réglementés d’EDF ?

Les tarifs réglementés bleus d’EDF, également appelés « tarifs régulés », représentent une valeur du kWh d’énergie fixée et révisée une à deux fois chaque année par l’État, en tenant compte des recommandations de la Commission de régulation de l’énergie.

Exclusifs au fournisseur d’électricité historique ainsi qu’à quelques entreprises locales de distribution (ELD), ils servent souvent de base aux concurrents d’EDF qui fixent le prix de leurs offres en comparaison.

Les grilles des prix de l’électricité

Les tarifs réglementés sont proposés en 4 options tarifaires :

  • L’option Base : le tarif EDF du kWh d’électricité est le même tout au long de l’année.
  • L’option Heures Pleines et Heures Creuses : le tarif du kWh d’électricité fluctue selon l’heure de la journée.
  • L’option Tempo : le tarif du kWh varie selon trois types de journée et l’heure de la journée.
  • L’option EJP : le tarif du kWh change selon deux types de journée ; cependant, cette option n’est plus disponible et seuls les ménages y ayant souscrit avant 1998 en bénéficient.

Le prix de l’électricité en option Base

En adoptant l’option Base, le prix du kWh reste toujours identique, quels que soient le jour et l’heure de consommation.

Grille tarifaire du Tarif Bleu d’EDF en option Base
Puissance du compteur Prix de l’abonnement (TTC/mois) Tarif du kWh (TTC)
< 3 kVA 8,14 EUR 0,1524 EUR
6 kVA 9,98 EUR 0,1524 EUR
9 kVA 11,84 EUR 0,1555 EUR
12 kVA 13,73 EUR 0,1555 EUR
15 kVA 15,49 EUR 0,1555 EUR
18 kVA 17,45 EUR 0,1555 EUR
24 kVA 21,72 EUR 0,1555 EUR
30 kVA 25,77 EUR 0,1555 EUR
36 kVA 29,55 EUR 0,1555 EUR

Le prix de l’électricité avec l’option Heures Creuses

En choisissant l’option Heures Pleines / Heures Creuses, le prix de l’abonnement est sensiblement plus cher dans un intervalle de 16 heures (Heures Pleines) mais vous bénéficiez d’un prix du kWh inférieur pendant une période de 8 heures par jour (Heures Creuses).

Grille tarifaire du Tarif Bleu d’EDF en option Heures Creuses
Puissance du compteur Prix de l’abonnement (TTC/mois) Tarif du kWh (TTC)
Heures Pleines Heures Creuses
6 kVA 10,97 EUR 0,1710 EUR 0,1320 EUR
9 kVA 13,51 EUR 0,1710 EUR 0,1320 EUR
12 kVA 15,89 EUR 0,1710 EUR 0,1320 EUR
15 kVA 18,11 EUR 0,1710 EUR 0,1320 EUR
18 kVA 20,18 EUR 0,1710 EUR 0,1320 EUR
24 kVA 24,85 EUR 0,1710 EUR 0,1320 EUR
30 kVA 27,19 EUR 0,1710 EUR 0,1320 EUR
36 kVA 30,88 EUR 0,1710 EUR 0,1320 EUR

Le prix de l’électricité avec l’option Tempo

Disponible à partir d’une puissance de compteur de 9 kVA, l’option EDF Tempo correspond à une offre où le prix du kWh varie en fonction de la consommation dans votre région à une heure précise de la journée.

  • Pendant une bonne partie de l’année (300 jours par an), vous bénéficiez d’un tarif très compétitif (tarif bleu EDF).
  • Toutefois, le prix redevient modéré pendant les jours blancs (43 jours par an).
  • Le tarif augmente considérablement pendant les périodes de pic de consommation énergétique (tarif rouge, 22 jours par an).

Le prix de l’électricité des différents fournisseurs d’énergie

Pour vous donner un aperçu des tarifs et de services proposés par les fournisseurs alternatifs, découvrez ci-dessous un tableau non-exhaustif des offres d’électricité disponibles sur le marché français.

Comparatif d’offres d’électricité 2020
Fournisseur Offre Caractéristiques de l’offre Tarifs TTC*
Abonnement annuel Prix du KWh
ENI Astucio Eco
  • Prix fixe du kWh de l’électricité pendant 3 ans, revu uniquement à la baisse à la date anniversaire du contrat
2 776,08 EUR 0,15182 EUR
Planète OUI Offre Safe
  • Prix du kWh équivalent au tarif bleu
  • Electricité 100% verte
  • Cagnotte en ligne pour réduire la facture d’électricité
  • Gestion de la date de paiement
2 797,44 EUR 0,1531 EUR
Total Direct Energie Offre Classique
  • Réduction de 5 % sur le prix du kWh par rapport aux tarifs réglementés
  • Rendez-vous annuel avec un professionnel des économies d’énergie
2 683,56 EUR 0,1466 EUR
ilek Offre Hydroélectricité de Bollène
  • Prix du kWh d’électricité inférieur au tarif bleu d’EDF
  • Energie 100 % verte issue de sites de production français
2 806,68 EUR 0,1411 EUR

* Selon la consommation moyenne d’un couple, sans enfants, avec un compteur de 6 kVA, en option Base.

Quelle est la structure des tarifs réglementés ?

Les tarifs réglementés incluent :

  • une partie hors taxes (calculée selon la règle dite « par empilement »)
  • et les diverses taxes (qui représentent plus d’un tiers de la valeur finale du kWh d’électricité).

Les coûts intégrés dans le calcul des tarifs réglementés

Le prix du kWh d’électricité dans le cadre des tarifs réglementés est fixé par la Commission de régulation de l’énergie qui établit la somme des coûts suivants pour déterminer le montant final :

  • l’accès régulé à l’énergie nucléaire historique (ARENH), soit le coût d’exploitation du parc nucléaire d’EDF,
  • le surcoût de la production en période de pic de consommation,
  • une rémunération « normale » du fournisseur,
  • les tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité (TURPE) portés sur les frais d’acheminement,
  • les taxes de la filière électricité : la contribution au service public de l’électricité (CSPE), la taxe sur la consommation finale d’électricité (TCFE), la contribution tarifaire d’acheminement (CTA) et la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

Introduite en 2014, la nouvelle règle de calcul intègre donc toutes les composantes de la filière électricité, de la production jusqu’à la commercialisation de l’énergie au consommateur.

Les taxes sur l’électricité

Les taxes sur l’électricité constituent en moyenne 31 % du montant de la facture d’électricité. Le prix du KWh d’électricité est altéré par 4 taxes :

  • La contribution au service public de l’électricité (CSPE) : proportionnelle au nombre de kWh d’électricité consommés, elle finance les charges du service public de l’électricité dont le tarif de première nécessite d’EDF remplacé par le Chèque Énergie, les frais associés à la production d’électricité dans les zones non couvertes par Enedis ou encore les surcoûts liés au soutien des énergies renouvelables.
  • La taxe communale sur la consommation finale d’électricité et la taxe départementale sur la consommation finale d’électricité (TDCFE et TCCFE) : prélevées par le fournisseur pour le compte des collectivités, elles sont fixées au niveau local. Pour un ménage moyen disposant d’un compteur de moins de 36 kVA, elles pèsent entre 5 et 50 EUR sur la facture annuelle, selon le lieu de résidence.
  • La contribution tarifaire d’acheminement (CTA) : elle finance le régime spécial d’assurance vieillesse des retraités relevant des Industries Électriques et Gazières.
  • La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) : elle s’applique sur les consommations et certaines taxes portées sur l’énergie, ainsi que sur le prix de l’abonnement EDF.

Les origines de la hausse des prix de l’électricité

Depuis 2003, le prix de l’électricité n’a fait qu’augmenter sous l’effet de trois principaux facteurs :

  • la hausse des coûts d’exploitation du parc nucléaire d’EDF (19 centrales), générant 75 % de l’électricité consommée en France ;
  • les charges liées au renforcement des réseaux de transport d’électricité, visant à maintenir un faible temps de coupure de l’électricité ;
  • les coûts de soutien aux nouvelles énergies vertes.
Évolution des tarifs réglementés de l’électricité depuis 2003
Période Augmentation HT depuis 2003 Variation Annuelle
2003 0 % 3,00 %
2004 3 % 0,00 %
2005 3 % 0,00 %
2006 5 % 1,70 %
2007 6 % 1,10 %
2008 8 % 2,00 %
2009 10 % 1,90 %
2010 13 % 3,00 %
2011 15 % 1,70 %
2012 18 % 2,00 %
2013 23 % 5,00 %
2014 27 % 2,50 %
2015 30 % 2,50 %
2016 29 % -0,50 %
2017 31 % 1,70 %
02/2018 32 % 0,70 %
08/2018 32 % -0,50 %
2019 39 % 5,90 %

Hausse des prix de l’électricité : changer de fournisseur pour faire des économies

Face aux prix croissants, les clients font jouer la concurrence pour payer moins cher leur consommation d’électricité.

Certains fournisseurs alternatifs profitent de leurs frais commerciaux réduits pour mettre sur le marché des formules parfois plus avantageuses que les tarifs réglementés.

Parmi ces propositions, on retrouve :

  • Les offres à prix indexés sur le tarif bleu d’EDF avec un taux de réduction allant jusqu’à 15 %.
  • Les offres à tarifs fixes, qui évitent au consommateur de subir les hausses annuelles des tarifs réglementés en conservant le même prix du kWh pendant la durée contractuelle.
  • Les offres proposant de payer moins cher le prix de l’abonnement plutôt que le tarif du kWh.

Les tarifs des autres fournisseurs d’énergie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.7/5 - 6 avis