Qui est responsable du changement de compteur EDF : locataire ou propriétaire ?

Le compteur électrique est un appareil indispensable au confort moderne, et pourtant, on lui prête rarement attention. Lorsqu’il ne fonctionne plus correctement, ou si le consommateur souhaite le faire changer, il n’est alors pas évident de savoir que faire, comment s’y prendre. Nous récapitulons ici toutes les informations à connaître sur le changement de compteur.

Il faut tout d’abord noter que ce que l’on appelle couramment compteur EDF est en réalité la propriété des collectivités territoriales. Celles-ci en délèguent l’exploitation et la maintenance au gestionnaire de réseau Enedis (anciennement ERDF).

Ainsi, s’il y a une intervention technique à effectuer sur un compteur électrique, c’est l’un de ses techniciens qui fera le déplacement. Toutefois, ce n’est pas forcément Enedis que le consommateur doit contacter pour une demande concernant son dispositif de comptage. Tour d’horizon des différents cas possibles.

Quand changer un compteur électrique ?

La première raison motivant le changement du compteur électrique est bien sûr un fonctionnement anormal.

Si le boîtier a été endommagé, si le compteur est anormalement bruyant, s’il semble mesurer une quantité d’énergie consommée improbable au vu de vos habitudes de consommation, si la relève est inférieure à la précédente ou s’il est tout simplement arrêté, il faut immédiatement contacter le fournisseur avec lequel vous avez un contrat pour l’électricité (EDF ou l’un de ses concurrents).

C’est lui qui s’occupera de contacter le gestionnaire du réseau de distribution pour vous obtenir un rendez-vous. Il est important de signaler la situation rapidement, car un compteur défectueux peut être un danger pour le logement et ses occupants.

La seconde raison est le changement d’un compteur triphasé pour un monophasé. Le premier est relativement rare dans les logements ; on le trouve principalement en milieu rural dans des habitations très grandes, composées de plusieurs bâtiments éloignés ou équipées d’un appareil nécessitant un branchement en triphasé (piscine chauffée, pompe à chaleur, etc.).

Cela ayant tendance à faire augmenter la puissance requise, et donc le prix de l’abonnement, de nombreux consommateurs souhaitent passer au monophasé : il faut alors faire changer le compteur.

Inversement, il est possible de passer un compteur monophasé en triphasé pour les raisons citées ci-dessus ou si le ménage souhaite souscrire une puissance supérieure à 12 kVA (impossible en monophasé). Là aussi, il faut remplacer l’ancien compteur par un nouveau.

Enfin, le troisième et dernier cas de figure est le changement de compteur pour heures creuses : soit pour pouvoir en profiter si ce n’est pas encore le cas, soit pour passer à l’option Base si l’option jour nuit n’est pas intéressante au vu de vos habitudes de consommation.

Cette opération nécessite un changement de compteur uniquement dans les logements équipés d’un compteur électromécanique. Il est facilement reconnaissable : il a un look très vintage et dispose d’un cadran et d’une roue qui tourne horizontalement juste en dessous en option Base et de deux cadrans avec chacun leur roue en double tarification.

À noter que toutes les demandes de changement de compteur donnent maintenant lieu à l’installation d’un compteur Linky. Il n’est pas possible de faire réaliser cette opération sans passer directement au compteur communicant.

Modification du compteur Enedis

Certaines modifications concernant le compteur ne nécessitent pas le changement complet de l’appareil, mais un simple réglage effectué par un technicien Enedis. C’est le cas :

  • du changement de puissance souscrite, dans la mesure où elle ne dépasse pas 12 kVA ;
  • de la modification de l’option tarifaire (Base ou Heures Pleines Heures Creuses) sur un compteur électronique.

Sur un compteur Linky, ces opérations ne nécessitent même pas l’intervention d’un technicien, elles se font à distance et sont réalisées sous 24h.

Changer de compteur pour Linky

Linky est le compteur communicant installé par Enedis sur tout le territoire. Le déploiement de ce compteur nouvelle génération devrait se terminer d’ici 2021, ce qui signifie que tous les foyers qui n’en sont pas encore équipés verront leur compteur électrique changé gratuitement d’ici deux ans.

Le calendrier d’installation de Linky est déterminé par Enedis et il n’est pas possible de demander à changer pour Linky avant la date prévue (sauf en cas de changement de compteur pour l’une des raisons citées plus haut). Pour connaître la date prévisionnelle de déploiement dans votre commune, rendez-vous sur le site internet du gestionnaire de réseau.

Changement de fournisseur d’électricité

Contrairement à une croyance encore relativement répandue, le compteur et le fournisseur d’électricité sont totalement indépendants. L’appareil qui se trouve dans tous les logements est géré par Enedis, le gestionnaire de réseau, et il a l’obligation de collaborer sans discrimination avec tous les fournisseurs d’électricité.

Cela signifie que le changement de fournisseur se fait sans modification sur le compteur. Il faut aussi savoir que c’est une opération gratuite, qui se fait sans coupure et sans variation de la qualité de l’alimentation de l’habitation. Le changement de fournisseur permet de faire des économies à condition de bien choisir la nouvelle offre.

Pour faire transférer son contrat chez un nouveau fournisseur, il suffit d’appeler celui-ci et de souscrire : pas besoin de résilier l’ancien contrat, cela se fera automatiquement.

Qui paye le changement de compteur EDF ?

La grande question lorsque l’on parle de changement de compteur électrique est de savoir qui doit payer pour cette intervention. Nous vous détaillons ci-dessous tous les cas de figure.

Enedis ou demandeur ?

En cas de dysfonctionnement du compteur électrique sans utilisation anormale de la part d’un consommateur (tentative de fraude, de travaux sur l’appareil, d’ouverture du boîtier, etc.), le remplacement du compteur se fait à la charge d’Enedis.

Dans le cas de l’installation du compteur Linky également, l’intervention est gratuite pour l’utilisateur. Il faut toutefois noter qu’il est prévu de financer l’opération au niveau national par une augmentation du tarif d’acheminement (l’une des taxes sur l’électricité) de l’ordre d’un ou deux euros par mois et par foyer ; on peut donc aussi considérer que tous les consommateurs contribueront au financement de l’installation de Linky.

En cas de changement de compteur à la demande du consommateur, pour une modification du nombre de phases ou de l’option tarifaire, l’intervention est facturée au demandeur. Les frais liés au déplacement du technicien seront demandés par le fournisseur d’électricité ; ils apparaîtront sur la facture suivante.

Locataire ou propriétaire ?

Nous avons vu ci-dessus que certaines opérations étaient à la charge du consommateur, mais de quel consommateur ? Pour le domaine de l’électricité, la règle est simple : il revient à la personne qui utilise l’électricité de souscrire et de gérer son contrat d’électricité avec EDF ou l’un de ses concurrents (comme Engie, Total Direct Energie, etc.). S’il y a un locataire, c’est lui qui doit souscrire puis payer son électricité.

Donc, toutes les options qui font varier le montant de la facture (nombre de phases, puissance et option tarifaire en tête) doivent être décidées et demandées par le locataire.

Cependant, au moment de la souscription, le locataire ne peut obtenir un contrat que pour les mêmes options que l’occupant précédent du logement. Une fois qu’il a souscrit une offre, il peut parfaitement demander une modification. Le prix du changement sera ajouté à la facture d’électricité suivante.

En ce qui concerne le changement du nombre de phases (passage du triphasé au monophasé ou inversement), c’est en général le locataire qui exprime un besoin de modification, mais la plupart du temps le propriétaire prend à sa charge le montant des travaux, car ils ne sont pas considérés comme une réparation locative.

Combien coûte le changement de compteur EDF ?

Avant de demander un changement de compteur Enedis ou une modification d’option, il est conseillé de bien se renseigner sur les économies qui peuvent être réalisées après le changement. Vous pourrez ainsi les comparer au prix de l’intervention et décider si cette demande est rentable ou non.

Prix pour changements sur compteur électrique – Juin 2019
Type d’intervention Tarif TTC
Changement d’option tarifaire (Base et HPHC)
Avec changement de compteur 55,33 €
Avec changement du nombre de phases 156,25 €
Sur compteur Linky Non facturé
Changement de puissance souscrite
Avec réglage de l’appareil de contrôle (disjoncteur, compteur Linky) 37,18 €
Avec changement de disjoncteur ou de compteur 55,33 €
Avec changement de disjoncteur et de compteur 66,92 €
Avec changement du nombre de phases 156,25 €
Sur compteur Linky 3,65 €
Changement simultané d’option tarifaire et de puissance souscrite
Avec réglage de l’appareil de contrôle (disjoncteur, compteur Linky) 37,18 €
Avec changement de disjoncteur ou de compteur 55,33 €
Avec changement de disjoncteur et de compteur 66,92 €
Avec changement du nombre de phases 156,25 €
Sur compteur Linky 3,65 €
Frais en cas d’absence
Annulation par le demandeur à moins de 48h de l’intervention 17,74 €
Absence du demandeur lors de l’intervention 31,13 €

Comment demander une modification du compteur ?

Demander un changement de compteur ou une modification d’option est plus simple qu’il n’y paraît. Cela se fait en 5 étapes :

  1. l’occupant du logement doit tout d’abord souscrire un contrat d’électricité avec EDF ou un fournisseur alternatif ;
  2. il faut ensuite contacter ce fournisseur pour lui demander le changement souhaité ;
  3. le fournisseur s’occupe de contacter Enedis et de demander un rendez-vous pour le compte de son client ;
  4. le consommateur reçoit confirmation de la date et l’heure de l’intervention et doit se rendre disponible à ce moment-là ;
  5. si l’intervention est payante, les frais apparaîtront sur la facture d’électricité suivante éditée par le fournisseur.

Même si l’intervention est réalisée par un technicien Enedis, il est inutile de contacter le gestionnaire de réseau pour prendre rendez-vous. Seul le fournisseur peut faire cette demande dans les cas cités dans cet article.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

5.0/5 - 2 avis