Qu’est-ce que le compteur Linky ?

Le compteur intelligent Linky participe aux volontés d’Enedis de moderniser et d’améliorer les performances du réseau électrique.

Capable de relever les index de consommation à distance ou encore de signaler des pannes, le compteur Linky suscite des polémiques. Malgré tout, l’objectif d’atteindre les 35 millions de compteurs posés d’ici 2021 se poursuit.

À l’origine du compteur Linky

Du fait des enjeux de modernisation du réseau, des engagements pris vis-à-vis des collectivités et des particuliers et des nouveaux modes de consommation (autoconsommation), Enedis fait évoluer les usages de l’électricité.

Le compteur intelligent a donc fait son entrée en France et une première expérimentation a débuté en 2010 au sein de certains foyers français. Des directives européennes ont dynamisé cette initiative qui s’est vite concrétisée en Irlande, aux Pays-Bas et en Italie. La Commission de régulation de l’énergie a confirmé le succès de l’expérimentation en septembre 2011.

Enedis (à l’époque, ERDF) s’est donc engagé à installer 35 millions de compteurs intelligents Linky entre 2015 et 2021 en France. En 2017, le déploiement de Linky était estimé à 14 000 compteurs par jour, soit 7 millions de compteurs changés : vous pouvez consulter à tout moment la carte de déploiement de Linky sur Internet. La pose de ces compteurs intelligents est obligatoire, elle fait partie d’un grand projet national de modernisation.

Le compteur Linky et son fonctionnement

Compteur communicant, Linky est un compteur nouvelle génération dit « intelligent ». Il est capable de transmettre des données de consommation et de recevoir des ordres à distance.

Le compteur communicant Linky permet de connaître la consommation en temps réel et d’effectuer la relève des compteurs automatiquement, à distance.

Autre force de ce compteur intelligent, pouvoir alerter Enedis en des temps très rapides lors d’une panne. Système moderne, Linky illustre les projets énergétiques d’envergure portés par Enedis. Le nombre d’installation a augmenté en 2018 et devrait rester au même rythme en 2019 : 25 000 compteurs Linky installés chaque jour. En 2020, 35 000 compteurs et pour la dernière ligne droite en 2021, le rythme de pose devrait être plus calme. À savoir : la pose du compteur n’est pas directement facturé au consommateur.

Linky : mode d’emploi

C’est Enedis qui vous contacte par courrier afin de vous informer de la venue d’un technicien pour la pose du compteur Linky. Selon la configuration de votre logement, vous aurez à être présent lors de cette installation. Si votre compteur est accessible depuis l’extérieur, votre présence n’est pas nécessaire. Le délai de mise en service est de 24h.

Une fois installé, on peut se demander comment manipuler ce petit outil riche en modernité : quelle est la notice du compteur Linky ? Il faut savoir que deux touches sont essentielles : les touches de défilement « + » et « – ». Par leur biais, vous pouvez avoir accès à toutes les informations qui vous sont utiles parmi lesquelles l’intitulé de votre contrat, votre index de consommation, la puissance apparente et la puissance de référence ou encore l’option tarifaire.

Sachant que la pose d’un compteur Linky prend une trentaine de minutes, vous avez aussi la possibilité de poser des questions au technicien venu assurer l’installation. Ce dernier doit vous laisser une documentation expliquant le fonctionnement du compteur.

Les bénéfices du compteur Linky

Le premier des bénéfices du compteur Linky est d’ordre financier : grâce à lui, on peut économiser 600 euros en moyenne sur le coût de raccordement de l’installation de production.

En tant que compteur communicant, il doit aussi permettre de mieux maîtriser votre consommation d’énergie étant donné que vous avez accès à beaucoup d’informations avec ce compteur : option, type d’abonnement, tarification, puissance souscrite. À ce titre, vous pouvez adapter cette dernière selon l’évolution de vos besoins.

Les relevés de consommations s’effectuent à distance et de façon automatique. En cas de panne, le compteur Linky est non seulement capable de l’identifier mais aussi d’émettre un signal qui sera réceptionné par votre agence Enedis la plus proche de votre domicile.

Même scénario en cas de problème de surtension, Linky coupe l’alimentation afin de préserver le tableau électrique.

Les polémiques autour du compteur Linky

Le projet de pose du compteur Linky n’a pas été accueillie par tous de la même façon et on peut même dire qu’il suscite depuis un moment, et encore à ce jour, des polémiques.

La protection des données personnelles entre dans les débats. Certains alertent sur la fuite des données privées à des tiers et qui pourraient être exploitées à différentes fins, commerciales entre autres.

Pourtant, Enedis est transparent et affirme que les données personnelles “ne quittent pas le domicile de l’abonné (enregistrement en local). Elles ne peuvent pas être transmise à des tiers (par exemple les fournisseurs d’énergie ou les sociétés commerciales proposant des travaux d’isolation ou de pose de fenêtres) sans le consentement des abonnés”.

Autre polémique clé, le fait que le compteur Linky entraîne des dangers sur la santé en raison des ondes. Certains parlent même de problème de santé publique et des plaintes ont été déposées par des association de défense des personnes électro-sensibles (Priartem-Electrosensibles, Robin des Toits).

Le problème : la technologie CPL (courant porteur en ligne) utilisée pour le compteur Linky. Ce courant permet à Enedis de recevoir les informations de consommation.

Enedis est déjà intervenu pour mettre fin aux polémiques affirmant que leur compteur respectait l’ensemble des normes sanitaires françaises et européennes concernant l’exposition des personnes aux champs électromagnétiques.

Toujours est-il que le champ électromagnétique des ondes du compteur Linky a été testé et le résultat peut rassurer : il émet 0,8 volt/mètre au maximum, loin devant la limite réglementaire de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) qui est de 87 volts/mètres. C’est inférieur aux émissions d’un signal Wi-Fi ou d’un téléphone. En cas de doute, vous pouvez tout à fait demander une mesure de l’exposition aux ondes de votre logement.

L’installation des compteurs Linky est déjà bien entamée et l’objectif de 2021 semble bien parti pour être honoré. Obligatoire et posé dans le cadre d’une mission de service public, sachez qu’il est difficile de refuser d’en être équipé. De plus, chaque compteur est la propriété de la commune. Mais vous pouvez toujours faire parvenir un courrier en recommandé un mois avant la date de pose afin de notifier votre refus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *