Qu’est-ce que le compteur Gazpar ?

L’installation des compteurs Gazpar dans toute la France intervient dans une volonté de modernisation du réseau de gaz et une nécessité de mieux collecter les données de consommation du gaz. En cours de déploiement depuis 2017, le compteur communicant devrait être posé dans les 11 millions de foyers français d’ici 2022.

À l’origine de Gazpar

À l’instar de l’électricité, la filière du gaz a connu de profondes évolutions et connaît des progrès toujours en cours. En parallèle, les consommateurs expriment aussi le besoin de mieux se rendre compte de leur consommation, d’être facturés sur leur consommation réelle. Les fournisseurs enfin ont également le souci d’offrir des services toujours plus performants.

En conséquence, la filière du gaz s’adapte et bouge en France comme en Europe. L’un de ses principaux acteurs, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a donné son go en 2003 à une expérimentation qui vise le remplacement des anciens compteurs de gaz par des compteurs communicants.

Ce projet est géré par Gaz Réseau Distribution France (GRDF). Entre 2010 et 2011, l’entreprise a testé pour la première fois le remplacement de 20 000 compteurs dans 14 zones de France. Après délibérations, études et autres tests, tous ont conclu à la viabilité du projet en 2011 en vue de la construction de ces futurs compteurs. C’est ainsi qu’est né le compteur Gazpar.

Le calendrier de déploiement de Gazpar s’étale sur 5 ans et est généralisé depuis 2017. 5 000 compteurs sont ainsi installés chaque jour et d’ici 2022, les 11 millions de compteurs communicants seront posés.

Le compteur Gazpar et la loi

L’installation du compteur Gazpar est étroitement liée à la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte et a pu voir le jour aussi par obligation, pas simplement par motivation. En effet, la modernisation des réseaux a été rendue obligatoire à l’échelle européenne et parmi les priorités, celles de pouvoir améliorer la transmission des données de consommation et la performance énergétique des logements.

Pour les autorités et acteurs de ce projet de taille, la venue de ce type de compteur intelligent (au sens connecté du terme), doit aussi permettre une meilleure gestion de nouvelles sources de gaz telles que le biométhane. L’objectif de tous étant la lutte contre le réchauffement climatique.

Parmi les fabricants du compteur Gazpar, on trouve une entreprise française, Segemcom. Cette dernière est en charge de la partie mécanique des compteurs communicants et des modules radio. L’assemblage se fait en Bretagne, à Dinan, où est d’ailleurs gérée la fabrication des concentrateurs. Les autres entreprises sont étrangères mais la majorité des pièces est assemblée en France.

Le compteur Gazpar, son fonctionnement, ses avantages

Le compteur Gazpar collecte les données de consommation d’un foyer et les transmet à GRDF deux fois par jour grâce à un système de radio via une fréquence de 169 MHz. GRDF les traite chaque jour, ce qui entraîne un meilleur suivi de la consommation de gaz naturel. Ces données de consommation sont d’ailleurs accessibles depuis votre espace client, sur le site de votre fournisseur.

Les avantages d’utiliser Gazpar sont nombreux :

  • GRDF interprète plus finement votre consommation ;
  • vous pouvez mieux comprendre chaque jour ce que vous en faites ;
  • le compteur Gazpar doit permettre de réaliser 1,5 % d’économies d’énergie dans chaque logement ;
  • un niveau de consommation de gaz est fixé par Gazpar pour chaque consommateur. Si vous le dépassez, vous recevez un message. Cela vous permet de maîtriser votre consommation de gaz ;
  • toutes vos données sont archivées et accessibles afin de vous permettre de faire des comparaisons à tout moment ;
  • enfin, comme pour le compteur Linky, le fait que le relevé soit effectué de façon automatique vous évite de devoir attendre le passage d’un technicien.

Les délais et conditions de pose du compteur Gazpar

GRDF prévient chaque consommateur par courrier postal de son futur passage afin de procéder à l’installation du compteur Gazpar. Nous vous conseillons de transmettre en amont à l’entreprise toutes les informations utiles : accès au compteur s’il est en extérieur, vos coordonnées téléphoniques ou adresse mail, etc.

Deux semaines avant la date d’intervention, l’entreprise désignée par GRDF vous contacte par mail ou SMS afin de vous préciser si vous devez être présent ou pas. 48 heures avant la venue du technicien, vous recevez à nouveau un SMS ou un mail qui vous confirme la date et l’heure d’intervention ainsi que les modalités.

Parmi celles-ci, l’arrêt logique des équipements fonctionnant au gaz.

30 minutes avant le rendez-vous, vous êtes contacté par téléphone par le technicien qui vous prévient de son arrivée et qui s’assure que vous êtes présent dans le cas où vous devez l’être. La pose du compteur Gazpar dure 30 minutes. Au cours de ce temps, vous pouvez tout à fait poser les questions utiles afin de mieux comprendre le fonctionnement du compteur communicant.

Sachez que l’installation de votre nouveau compteur est gratuite. Le technicien doit vous laisser un avis d’intervention, l’index du compteur déposé et une fiche d’informations. Pour toute question après la pose du compteur Gazpar, vous avez la possibilité de contacter l’accueil client compteur communicant de GRDF au 09 70 73 65 98, du lundi au vendredi de 8h à 21h, et le samedi de 8h à 20h (hors jours fériés, appel non surtaxé). 

Gazpar et les risques pour la vie privée et la santé

Les polémiques autour de Gazpar vont bon train comme pour autour du compteur Linky. Parmi celles-ci, les risques pour la vie privée. Les données des consommateurs ne sont pas la propriété de GRDF mais celle des consommateurs. À vous de décider ou non de la diffusion de ces données par GRDF à d’autres organismes.

GRDF et la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) ont agi pour assurer la sécurité des données. Ces dernières sont donc cryptées dès qu’elles sont communiquées et peu de gens peuvent les consulter. Par ailleurs, ces données sont limitées puisqu’elles se résument à votre identifiant, le relevé d’impulsion quotidien et les informations liées au fonctionnement du compteur.

Les inquiétudes sur les données privées demeurent auprès de nombreux consommateurs et associations de défense de ces derniers. GRDF rassure et agit pour y mettre fin, notamment en confirmant régulièrement que la protection des données est garantie avec Gazpar.

Le gestionnaire du réseau tient le même discours sur les risques pour la santé que représenterait l’utilisation du compteur Gazpar, eux aussi l’objet de polémiques et d’inquiétudes. La fréquence utilisée pour la transmission des données depuis le compteur Gazpar est de 169 MHz, ce qui revient aux ondes émises par un poste de radio.

Peut-on refuser l’installation de Gazpar ?

L’installation du compteur intelligent entre dans un projet d’envergure validé par des biais légaux. Refuser le compteur Gazpar semble donc compliqué sur le plan légal. De plus, le compteur Gazpar appartient à GRDF et aux collectivités travaillant main dans la main, pas aux particuliers ou aux fournisseurs d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *