Estimer sa consommation électrique

Les factures d'électricité sont un poids non-négligeable sur le budget des Français, et nombreux sont ceux qui cherchent à les faire diminuer. Heureusement, il est possible de faire des économies en énergie, notamment en estimant la consommation électrique du logement puis en suivant de près son évolution. Retrouvez tous nos conseils pour mesurer et maîtriser sa consommation électrique.

  • Publié le
  • Écrit par

Comparez et faites des économies !

Comparez les tarifs des différents fournisseurs d’électricité et faites jusqu’à 20% d’économie * sur votre facture.
Votre conseiller Fournisseurs Énergie s’occupe de tout gratuitement !

 

* par rapport au tarif réglementé

Il existe plusieurs méthodes pour calculer les consommations en électricité d’un foyer et suivre son évolution dans le temps : tout faire soi-même, utiliser un simulateur de consommation électrique, installer un boîtier connecté, etc. Nous vous donnons toutes les clés pour utiliser la méthode qui vous convient le mieux.

Comment calculer sa consommation électrique ?

Bien que cela soit un peu long, chaque consommateur peut calculer lui-même une estimation de sa consommation électrique annuelle. Cela permet de se faire une idée précise des dépenses énergétique du foyer et, surtout, des économies possibles ! En effet, il suffit parfois de modifier quelques habitudes pour faire baisser la facture d’énergie.

Pour commencer l’estimation, il faut lister tous les appareils utilisant de l’électricité dans le logement, puis, pour chacun d’entre eux, il faut :

  1. identifier sa puissance électrique, généralement exprimée en Watts (W) ;
  2. la diviser par 1 000 pour la convertir en kilo-Watts (kW) ;
  3. estimer le nombre d’heures d’utilisation quotidienne et le nombre de jours d’utilisation par an pour calculer le nombre d’heures d’utilisation par an ;
  4. multiplier la puissance en kW par la durée d’utilisation annuelle en heure.

Prenons par exemple le cas d’un radiateur électrique d’appoint de 2 000 W (2 kW) qui fonctionne 3h par jour de novembre à février (360 h) ; il consomme donc 740 kWh chaque hiver.

Pour avoir une approximation de la consommation totale du logement, il faut faire ce calcul pour tous les appareils, puis ajouter les résultats. Ce calcul peut se révéler fastidieux, particulièrement en ce qui concerne l’éclairage, le chauffage et le petit électro-ménager. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous donnons au bas de cet article des fourchettes de consommation moyenne par catégorie.

Comment connaître sa consommation électrique en temps réel ?

Connaître la consommation électrique de son logement à chaque moment de la journée permet de visualiser facilement l’influence de certaines habitudes de consommation sur les dépenses énergétiques. L’augmentation du nombre d’occupants en journée fait augmenter les consommations du week-end, et le démarrage du gros électroménager (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, etc.) fait décoller la consommation.

D’ici 2021, tous les logements devraient être équipés du compteur électrique communicant Linky. Celui-ci enregistre les consommations par tranche d’une heure ou, avec l’accord de l’utilisateur, toutes les 30 minutes. Les données relatives aux consommations sont ensuite accessibles depuis un espace client personnel sur le site d’Enedis. Les utilisateurs peuvent consulter leurs consommations par tranche horaire, comparer jours, semaines et mois deux à deux et même comparer leurs dépenses énergétiques à l’ensemble des ménages dont le profil de consommation est similaire.

Pour les consommateurs qui ne disposent pas encore du compteur intelligent, d’autres alternatives existent, notamment des boîtiers de suivi qui enregistrent les consommations en temps réel. Ils sont le plus souvent reliés à un site web et/ou une application mobile qui reprend les fonctionnalités décrites ci-dessus. Certains fournisseurs d’électricité proposent même de mettre à disposition de leurs clients ce type d’outil pour les aider à faire des économies.

Quelle est la consommation électrique d’un logement ?

D’après un rapport de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), la consommation des ménages utilisant uniquement l’électricité est dédiée en moyenne :

  • au chauffage à 40% ;
  • à la production d’eau chaude à 18% ;
  • à des équipements de loisir (ordinateur, télé, consoles de jeu et jouets, etc.) à 10%
  • à la cuisson à 8% ;
  • à la production de froid à 6% ;
  • au lavage à 5% ;
  • à l’éclairage à 5% ;
  • à d’autres postes à 8%.

Le poste le plus gourmand en énergie est donc sans conteste le chauffage. Les dépenses pour ce poste dépendent surtout de la surface du logement et de son isolation thermique. Une grande surface aura également tendance à faire grimper la consommation de l’éclairage et celle liée aux appareils électroménagers. Enfin, le nombre d’occupants fait surtout varier les dépenses liées à la production d’eau chaude, mais aussi l’éclairage et les appareils électriques.

Il est toutefois possible de donner un ordre de grandeur des consommations annuelles des Français consommant uniquement de l’électricité en fonction de la taille du logement :

Estimation de consommation électrique en fonction de la surface du logement
Surface Consommation annuelle
20 m2 4 500 kWh
50 m2 9 400 kWh
70 m2 13 000 kWh
90 m2 17 500
120 m2 21 000
150 m2 23 500 kWh

Comment estimer le montant de sa facture d’électricité ?

Le montant total de la facture d’électricité dépend de 5 critères :

  • la consommation électrique du logement ;
  • la puissance du compteur d’électricité ;
  • l’option tarifaire choisie, en général Base ou Heures Pleines Heures Creuses ;
  • les prix de l’abonnement d’électricité fixés par le fournisseur ;
  • les prix du kWh fixés par le fournisseur.

Il faut ensuite identifier le montant à payer pour l’abonnement et pour le kWh d’électricité en fonction de votre puissance et option tarifaire. Il ne reste plus qu’à multiplier le nombre de kWh de la consommation annuelle par le prix du kWh et à ajouter le résultat au tarif de l’abonnement d’électricité annuel pour connaître la facture à l’année.

Entre l’estimation de la consommation et le calcul de la facture, cette démarche peut s’avérer longue et éprouvante pour les consommateurs. Heureusement, il existe des comparateurs des tarifs d’électricité en ligne qui permettent d’obtenir en quelques clics une simulation de facture avec EDF et ses concurrents. Grâce à ces outils, vous obtenez des simulations établies spécialement en fonction des caractéristiques de votre logement et vous pouvez ainsi choisir le fournisseur d’électricité le moins cher pour votre profil de consommation.

Estimation de consommation d’un chauffage électrique

Pour un domicile chauffé à l’électricité uniquement, on considère en général que la consommation annuelle due au chauffage est de 100 kWh par mètre carré et par an. Attention, ce chiffre est une moyenne, la consommation réelle peut être bien supérieure, notamment si le logement est équipé de convecteurs électriques (très énergivores) et si l’isolation est mauvaise.

Estimation de consommation en électricité d’un chauffe-eau électrique

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la consommation liée à la production d’eau chaude sanitaire dépend principalement du nombre d’occupants du logement. En effet, l’eau chaude est surtout utilisée pour la douche et le bain. On estime en général la consommation annuelle d’un chauffe-eau électrique à 800 kWh par occupant.

Estimation électrique pour l’électroménager et l’éclairage

L’éclairage est un poste sur lequel il est facile de faire des économies : il suffit de changer toutes les ampoules par des dispositifs à basse consommation. Cela permet de diviser par 5 les dépenses énergétiques liées à l’éclairage. En effet, on considère que la consommation d’ampoules à incandescence est de 250 kWh par occupant et par an ; celle des ampoules à basse consommation est de 50 kWh par occupant et par an.

En ce qui concerne le reste de l’électroménager, vous pouvez consulter la puissance de chaque appareil sur l’emballage et estimer le nombre d’heures d’utilisation annuelle. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez également consulter les moyennes récapitulées dans le tableau ci-dessous.

Simulation de consommation électrique électroménager
Appareil électrique Consommation annuelle
Réfrigérateur 250 kWh par an
Congélateur 250 kWh par an
Cuisson 270 kWh par occupant et par an
Four à micro-ondes 40 kWh par occupant et par an
Four classique 360 kWh par occupant et par an
Cafetière 30 kWh par an
Hotte 20 kWh par an
Lave-vaisselle 100 kWh par an
Lave-linge 180 kWh par an
Sèche-linge 300 kWh par an
Fer à repasser 260 kWh par an
Aspirateur 150 kWh par an
Télévision Plasma 260 kWh par an
Télévision LCD 110 kWh par an
Ordinateur portable 30 kWh par an
Ordinateur de bureau 65 kWh par an
Console de jeux 80 kWh par an
Chargeur de smartphone 7 kWh par an

Estimation de sa consommation d’électricité : pourquoi utiliser un simulateur ?

L’utilisation d’un simulateur de consommation électrique permet d’obtenir une estimation relativement précise des dépenses énergétiques d’un logement et peut vous aider à trouver quel fournisseur d’électricité choisir. En effet, tous proposent des offres et tarifs différents et il est possible de faire des économies quel que soit votre profil de consommation. Si la plupart des particuliers sont encore au Tarif Réglementé d’EDF (Tarif Bleu EDF), c’est surtout parce qu’ils ne savent pas qu’ils peuvent changer de fournisseur d’électricité gratuitement pour faire des économies ; l’offre réglementée est aujourd’hui parmi les plus chères du marché.

Si vous souhaitez obtenir une estimation de consommation et une simulation de facture et poser toutes vos questions à un expert, vous pouvez contacter un conseiller Fournisseurs-energie au 01 79 35 63 09 (prix d’un appel local). Il s’agit d’un service gratuit et sans engagement.

Foire Aux Questions

Comment surveiller ma consommation électrique ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses options pour connaître la consommation d’électricité d’un logement. La plus ancienne, mais ayant fait ses preuves, est simplement de relever le compteur soi-même régulièrement et de noter l’index de consommation. Il est alors possible de comparer les dépenses énergétiques par période.

Toutefois, cette solution prend du temps et demande de l’organisation ; de plus, de nombreux consommateurs n’ont pas accès à leur compteur d’électricité. Depuis l’avènement de la domotique, de nombreux outils ont été créés pour aider ces consommateurs à contrôler leur consommation d’électricité : boîtiers de mesure pour enregistrer la consommation en temps réel, prises connectées permettant de connaître le détail par appareil et de couper l’alimentation à distance, compteurs fonctionnant pour l’électricité, mais également le gaz et l’eau, etc.

Certains fournisseurs d’énergie proposent des dispositifs connectés dans leurs offres pour particuliers ; ces appareils peuvent également être achetés indépendamment. Sachez également que d’ici 2021, tous les Français devraient avoir un compteur Linky à la maison. Ce compteur communicant est accompagné d’un espace en ligne de suivi des consommations très utile.

Comment faire baisser la consommation électrique ?

Pour faire baisser la consommation d’électricité, il n’y a pas de solution miracle : il faut identifier les consommations inutiles et accessoires et modifier les habitudes de toute la famille pour tenter de s’en débarrasser. On peut par exemple citer les appareils en veille, qui continuent de faire grimper la facture, ou l’utilisation de gros électroménager très gourmand en électricité comme le sèche-linge qu’il est recommandé d’utiliser le moins souvent possible pour faire des économies.

Il est important de souligner qu’il existe un autre levier pour payer les factures d’électricité moins cher : choisir un fournisseur qui propose un prix du kWh plus bas ; à consommations égales, la facture sera moins élevée. Le changement de fournisseur est une démarche gratuite, sans engagement et sans coupure.

Quelle est la consommation électrique d’une piscine ?

Lors de l’installation d’une piscine, les consommateurs font généralement attention au montant de l’investissement, mais il est également conseillé de s’intéresser au coût de l’entretien à prévoir pour ne pas subir des frais trop élevés par la suite. Sans grande surprise, le poste le plus important de consommation d’électricité est le chauffage de la piscine : en fonction de la taille de la piscine et du mode de chauffage choisi, le coût du chauffage pour une saison peut aller de 150 à 2 000 €. Pour faire diminuer ces dépenses, les consommateurs peuvent utiliser une bâche ou encore faire installer un abri de piscine. Pour les piscines non-chauffées, seule la filtration sera à prendre en compte.

Pour les appareils de chauffage comme pour les pompes, il est très simple de calculer précisément la consommation annuelle en connaissant :

  • la puissance de l’appareil installé ;
  • le nombre d’heures d’utilisation nécessaires par jour en fonction du volume de la piscine ;
  • le nombre de jours d’utilisation dans l’année en fonction de la zone géographique dans laquelle se trouve le logement.

Le calcul à faire ensuite est celui présenté en haut de cet article.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.1/5 - 7 avis