Comment mettre le compteur à son nom dès l’emménagement ? Comment procéder à une ouverture de compteur d’électricité en cas de panne ? Comment lire les indications données ? Quelle démarche suivre pour relever son compteur ? Quelle est la différence entre compteur électrique et compteur de gaz ?

Quel type de compteur électrique possédez-vous ?

Il existe trois types de compteurs électriques sur le territoire français :

  • Le compteur électronique, arrivé juste après la Seconde Guerre mondiale ;
  • Le compteur électronique Linky, une toute nouvelle génération de compteurs en France ;
  • Le compteur électromécanique, le plus vieux compteur arrivé en France dès la fin du XIXe siècle.

Le gestionnaire de réseau est le seul et unique propriétaire du compteur d’électricité. Il fait louer le compteur tout en maintenant l’appareil et toutes les interventions liées. D’ailleurs, si vous déménagez dans une nouvelle maison, c’est la facture qui sera à votre nom, non le compteur lui-même.

Le compteur électronique

Le compteur électronique, la nouvelle version de compteur fait son apparition à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Grâce à un écran disposant de deux touches, notamment le S et le D, intégrés sur le compteur, toutes les informations y sont affichées.

Par ailleurs, vous pouvez accéder à l’index du compteur en utilisant la touche D, et passer d’une information à une autre via les menus disponibles. Toutefois, les critères ci-après sont visibles sur le compteur, à savoir :

  • Le choix tarifaire lié au compteur ;
  • Le paramètre du disjoncteur concernant la surconsommation ;
  • Le numéro de série du compteur ;
  • L’intensité maximale ;
  • La puissance et l’intensité instantanée donnée.
  • La consommation instantanée du compteur où résultent les kilowattheures consommés sur une période précise.
  • L’évaluation du fonctionnement de l’écran ;
  • L’état des contacts de sortie sur le branchement.

Afin de surpasser ses prédécesseurs, le compteur électronique est conditionné pour résister au maximum aux tentatives de fraude. Toutefois, il n’est pas à l’abri de quelques dysfonctionnements par rapport à l’évaluation de la consommation du compteur.

Le compteur nouvelle génération Linky

Afin de mieux suivre l’évolution et l’usage de l’énergie, les consommateurs se doivent d’ouvrir un compteur Linky, la nouvelle version du compteur électronique. Tant en France qu’en Europe, cette nouvelle génération a pour principal objectif d’améliorer l’efficacité énergétique globale via les réseaux intelligents.

Le principe de base du compteur Linky est le même que celui d’un téléphone fixe en utilisant le CPL ou le courant porteur de ligne. Ce qui permettra à la fois à chacun des consommateurs de visionner à distance les informations sur l’écran et de procéder à un auto-paramétrage.

Cela implique qu’aucun technicien n’a plus besoin de se déplacer pour faire un relevé ou quelconques opérations concernant le compteur.

Le compteur électromécanique

L’utilisation de l’énergie devient de plus en plus intense dès la moitié du XIXe siècle. Les grilles forfaitaires étaient la seule façon de mesurer et de régulariser l’usage électrique dans une maison. Pour ce faire, les lampes et les puissances dues étaient prises en considération.

En 1880, le compteur électromécanique fait son apparition. Pourtant, l’usage des grilles forfaitaires est conservé jusqu’en 1889 alors qu’apparaît le premier compteur électrique sur courant alternatif.

Où trouver votre compteur électrique ?

Avant de faire un déménagement, il est primordial de mettre en service son compteur électrique afin d’être sûr d’avoir une source d’énergie dès l’arrivée au nouveau logement. Dans ce cas, vous devrez donner à votre fournisseur vos références afin qu’il puisse vous fournir de l’électricité.

Généralement, le compteur électrique se trouve sur la porte d’entrée qui mène chez vous ou dans le placard. C’est le cas dans les logements de types appartements. Dans les immeubles ou copropriétés, le compteur électrique se trouve normalement dans un local technique avec ceux des voisins.

Dans le cas des maisons, il est facile de repérer le compteur électrique. Dans la plupart des cas, il se cache dans la cave, le garage, ou même dans un grenier.

Vous déménagez : quels sont les démarches à faire avec votre compteur électrique ?

Afin de vous assurer que votre nouvelle maison est équipée en énergie dès l’emménagement, vous devrez contacter votre fournisseur une quinzaine de jours avant la date prévue. Ainsi, il pourra réaliser facilement toutes les démarches nécessaires comme :

Il est à noter que vous pouvez conserver votre fournisseur actuel. Si vous choisissez cette option, il ne vous reste plus qu’à souscrire un nouveau contrat d’électricité et faire une demande de mise en service. Si vous souhaitez changer de fournisseur d’électricité pour n’importe quelle raison, il vous suffit de faire la souscription auprès du nouveau fournisseur que vous choisissez. Une fois que le nouveau contrat est mis en place, la résiliation se fait automatiquement.

Pour souscrire un nouveau contrat, vous devrez vous munir de quelques informations concernant :

  • L’adresse de votre nouvelle maison
  • Le nom de l’ancien propriétaire
  • Le relevé du compteur de l’ancien ainsi que du nouveau logement
  • Le numéro de PDL ou le Point de Livraison de votre compteur

Le PDL est une référence de la position géographique de votre compteur. Cette référence permet à votre fournisseur ainsi qu’au gestionnaire de réseau de déterminer le Point de Livraison de l’électricité. Le PCE, ou Point de Comptage et d’Estimation est également une référence de position de compteur, mais destinée au gaz.

Si vous disposez d’un compteur électronique ou d’un compteur communicant, vous pourrez récupérer le numéro matricule sur le compteur également. Il s’agit des trois premiers chiffres des 5 derniers chiffres.

La relève du compteur

Il est à noter que tous les 3 ou 4 mois, Enedis envoie un technicien à chaque foyer de consommateurs. Si jamais, vous avez manqué cette visite, vous devrez faire la relève du compteur. Vous devez également procéder à la relève du compteur en cas de déménagement, de changement de fournisseur, et autres. Le but de la relève du compteur est de relever les chiffres indiqués sur votre compteur. Ces chiffres correspondent exactement à votre consommation électrique. En général, ils sont exprimés en kWh.

Il existe deux types de mode de paiement.

  • Le paiement mensuel : la relève des compteurs est effectuée par un technicien Enedis sauf si les consommateurs manquent ce rendez-vous. Dans ce cas, les consommateurs se trouvent obligés de faire la relève par eux-mêmes.
  • Les clients qui choisissent de faire le paiement bimestriel effectuent eux-mêmes la relève du compteur, c’est l’auto-relève.

Normalement, les factures d’électricité dépendent d’une estimation de consommation. La relève de compteur est effectuée généralement par le gestionnaire de réseau deux fois par an. C’est à partir de la relève que le fournisseur peut établir la facture en affichant :

  • Un trop-perçu que le fournisseur doit rembourser aux clients dans le cas d’une consommation trop faible
  • Un reste-à-payer. Ce dernier est payé par le client lorsqu’il fait une consommation très considérable.

Pouvez-vous apporter des modifications à votre compteur électrique ?

Même si le compteur électrique en lui-même ne peut en général être modifié, il est quand même possible de transformer certains de ses composants comme sa puissance, l’option tarifaire, etc.

Comment changer la puissance de votre compteur ?

La puissance d’un compteur électrique (mesurée en KVA) fait référence à la quantité d’énergie qu’il peut consommer simultanément sans disjoncter. Autrement dit, la puissance d’un compteur électrique détermine la consommation maximale que vous ne devez en aucun cas dépasser, afin d’éviter la surcharge. En l’occurrence, si votre compteur disjoncte régulièrement, c’est qu’il ne peut supporter la charge de vos équipements électroménagers. Vous pouvez modifier la puissance de votre compteur.

Pour ce faire, il suffit de faire la demande auprès de votre fournisseur d’électricité. C’est ce dernier qui va par la suite la soumettre au gestionnaire de réseau. Cela dit, le coût pour une modification de la puissance du compteur est de 184,64 euros sans changement de compteur. En outre, il est évalué à 462,49 euros pour une intervention avec changement de compteur.

Changer l’option tarifaire

Les options tarifaires définissent le coût d’électricité par rapport aux heures de la journée. Le prix d’un changement d’option tarifaire est d’environ 50 euros pour un compteur classique. En outre, si vous avez un compteur Linky, sachez que le changement est exclusivement gratuit.

Les problèmes liés au compteur

Les compteurs électriques, surtout les classiques ne peuvent pas échapper à des soucis techniques. D’ailleurs, les consommateurs confondent souvent le compteur électrique, le panneau électrique et le disjoncteur. Parmi les problèmes que rencontrent régulièrement les compteurs électriques se trouvent :

  • Le bruit incessant que produit la minuterie du compteur
  • Le contacteur jour/nuit
  • L’interrupteur du circuit électrique ou télérupteur

Ainsi, l’idéal est d’observer directement le panneau électrique pour identifier la source de la faille. En effet, pour un compteur classique usé, les défaillances peuvent être très fréquentes. Par ailleurs, si vous constatez un problème sur votre compteur, l’idéal est de contacter immédiatement votre fournisseur d’électricité.

Ce dernier transmettra ensuite votre dossier au gestionnaire de réseau Enedis. À titre d’information, sachez que certaines défaillances peuvent entraîner le dysfonctionnement du compteur électrique. Parmi ceux-ci, il se peut que :

  • L’index de votre compteur soit inférieur au chiffre enregistré dans le dernier relevé.
  • Votre compteur électrique extérieur soit endommagé
  • La consommation d’électricité enregistrée ne corresponde pas à vos dépenses électriques réelles
  • Votre compteur soit bloqué
  • Votre compteur émette un bruit anormal

Quoi qu’il en soit, si le gestionnaire du réseau constate un dysfonctionnement, il procède immédiatement au remplacement du compteur par un nouveau.

Vos questions les plus fréquentes sur le compteur électrique

Puis-je changer mon compteur ?

Le changement d’un compteur électrique est gratuit au cas où :

  • Le compteur est endommagé
  • Il s’agit d’une installation du compteur Linky

Contrairement à la modification de la puissance en Kva du compteur dont le coût d’intervention est assuré par le gestionnaire du réseau, le déplacement ou changement de compteur suite à des travaux de rénovation ou à de nouvelles installations est entièrement à la charge de son propriétaire.

Que faire si j’ai raté le passage du technicien pour la relève ?

Enedis est venu chez vous pour le relevé de compteur et vous n’étiez pas là ? Vous pouvez alors :

  • Consulter le site du fournisseur et y déposer votre relevé de compteur
  • Appeler le serveur local au numéro 09 70 825 383 pour transmettre votre relevé
  • Déposer la carte T que le technicien vous a laissée lors de son dernier passage

Les compteurs Linky sont-ils dangereux ?

Les associations de consommateurs se plaignent souvent que les compteurs Linky sont des appareils cancérigènes car ils propagent des ondes électromagnétiques. Pour rassurer les consommateurs, les résultats des études réalisées par l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) en 2016 ont démontré que le champ électrique du compteur Linky est de 0,25 à 0,8 V/m à une distance de 20 cm du compteur. Une valeur qui est amplement inférieure à la valeur réglementaire.