Comparateur des offres d’électricité et de gaz en France

Le marché de l’énergie est maintenant ouvert à la concurrence depuis plus de 10 ans, et encore peu de consommateurs ont tenté l’expérience du changement de fournisseur d’électricité ou de gaz. Il est pourtant possible de faire des économies en prenant le temps de comparer les offres d’énergie et de choisir la meilleure. Retrouvez nos conseils pour faire baisser les factures d’énergie en utilisant un comparateur.

  • Publié le
  • Écrit par

Pour la plupart des particuliers, le marché de l’énergie semble compliqué et peu intéressant ; l’idée de comparer les offres n’est donc pas très attrayante.

Pourtant, grâces aux comparateurs en ligne, il est devenu très simple d’obtenir un comparatif en quelques clics et d’estimer les économies qui peuvent être réalisées.

Comparer les offres d’électricité et de gaz

Comparateur d’offres en énergie : comment bien l’utiliser sur fournisseurs-energie.fr ?

Les comparateurs d’énergie en ligne permettent aux consommateurs de faire des économies en choisissant l’offre la plus adaptée à leur profil de consommation, pour le gaz comme pour l’électricité.

En effet, depuis la libéralisation du marché de l’énergie en France en 2007, environ une trentaine de fournisseurs d’électricité et de gaz se sont développés sur le marché.

Chacun propose des offres qui lui sont propres, avec des tarifs et services différents de ses concurrents. Il n’est donc pas toujours facile pour le consommateur de s’y retrouver et de faire la différence entre effet d’annonce marketing et prix réellement appliqués.

En utilisant un comparateur de fournisseurs d’énergie, chacun peut obtenir en quelques clics :

  • une estimation de la consommation électrique annuelle de son logement actuel ou futur ;
  • des estimations de factures d’énergie avec les différents fournisseurs, à consommation égale ;
  • le montant de l’abonnement et le prix du kWh pour chaque offre ;
  • les services inclus dans le contrat.

De plus, les comparateurs de gaz et d’électricité en ligne sont une mine d’or en termes de contenus : contacts du service clients, avis des consommateurs, aides aux démarches administratives, etc.

Toutes les informations nécessaires pour bien appréhender un changement de fournisseur ou un déménagement sont à votre disposition, gratuitement.

Comment changer de fournisseur avec un comparateur d’énergie ?

Pour bien utiliser un comparateur d’électricité et de gaz et réduire sa facture d’énergie en changeant de fournisseur, il est recommandé d’avoir avec soi :

  • les caractéristiques du logement (adresse, surface, nombre d’occupants, etc.) ;
  • une facture récente d’électricité et/ou de gaz ;
  • une relève de compteur du ou des compteurs ;
  • dans le cas où vous souhaiteriez souscrire un nouveau contrat, un moyen de paiement.

Pourquoi changer de fournisseur d’énergie ?

Changer de fournisseur d’électricité et/ou de gaz permet de faire des économies pour les consommateurs qui ont comparé les offres et choisi judicieusement.

C’est aussi l’occasion de choisir un fournisseur et une offre qui correspond mieux à vos besoins et envies, par exemple avec une option tarifaire spéciale ou en passant à une offre 100% verte.

Le changement de fournisseur se fait sans coupure d’énergie et tous les contrats pour particuliers en France sont sans engagement. Ils peuvent donc être résiliés à tout moment, sans conditions et sans frais de résiliation.

De plus, il est possible de revenir à votre ancien fournisseur, même au Tarif Réglementé lorsque vous le souhaitez, sans justification et sans surcoût : c’est le principe de réversibilité du changement de fournisseur.

Est-ce que l’énergie reçue est de même qualité ?

En France, le réseau de distribution d’électricité et celui de gaz (qui alimentent directement les logements) sont gérés sur la grande majorité du territoire par Enedis (anciennement ERDF) et GRDF, les gestionnaires de réseau de distribution. Ceux-ci ont l’obligation de travailler avec tous les fournisseurs de gaz et d’électricité sans distinction et sans discrimination. Ils s’occupent notamment :

  • des interventions sur les compteurs (mise en service, fermeture du compteur, relève d’index de consommation, changement des compteurs défectueux, etc.) ;
  • de raccorder les nouveaux logements à leur réseau ;
  • de régler les pannes et autres problèmes liés au réseau ;
  • d’installer les compteurs communicants Linky et Gazpar.

Quel que soit votre fournisseur d’énergie, toutes ces opérations restent la responsabilité de votre gestionnaire de réseau et sont effectuées avec la même application.

De plus, il n’est pas possible de connaître ou contrôler le chemin emprunté par un électron sur le réseau d’électricité ou un atome dans une conduite de gaz. Il y a donc injection d’une énergie de qualité constante d’un côté du réseau, et réception de cette énergie par les consommateurs. L’identité du fournisseur qui facture l’énergie consommée n’a absolument aucune influence sur la qualité de l’énergie.

Le changement de fournisseur est-il payant ?

Le changement de fournisseur est une démarche entièrement gratuite et sans engagement. Elle est également très simple : il suffit de contacter l’opérateur de votre choix, par téléphone ou sur internet.

À la souscription du nouveau contrat, le fournisseur contactera l’ancien pour faire résilier l’abonnement qui existait pour votre compteur : vous n’avez pas à vous occuper de la résiliation. La seule différence de prix sera sur la facture où, si vous avez bien choisi, le prix de l’électricité sera plus bas, et le gaz moins cher.

Comment souscrire la meilleure offre de gaz et d’électricité ?

Les comparateurs en ligne des prix du gaz et de l’électricité sont un excellent moyen de trouver un fournisseur d’énergie moins cher. Cependant, si votre critère de choix n’est pas uniquement le prix, il peut être plus compliqué de trouver l’offre parfaite. En effet, de très nombreuses offres ont fait leur apparition sur le marché, de manière à satisfaire tous les consommateurs. On trouve par exemple des offres :

  • à prix fixe, sur un, deux, trois voire quatre ans, pour les personnes redoutant une augmentation de tarifs ;
  • de l’énergie verte, électricité et gaz, pour les consommateurs soucieux de préserver l’environnement ;
  • 100% en ligne, permettant de faire encore plus d’économie en se passant d’un service client téléphonique ;
  • dédiées spécialement aux foyers consommant très peu d’électricité ;
  • réservées aux personnes rechargeant un véhicule électrique à la maison ;
  • disposant d’une option tarifaire spéciale pour l’électricité (week-end, maison secondaire, etc.) ;
  • connectées, permettant de suivre les consommations au jour le jour et de les faire baisser ;
  • etc.

Toutes ces options peuvent vite rendre les recherches des consommateurs fastidieuses, et il n’est pas toujours évident d’être sûr de faire le bon choix. Pour vous aider à vous décider, Fournisseurs-energie.fr a mis en place une équipe d’experts énergie joignables au 01 79 35 63 09 (prix d’un appel local). Ce service est gratuit et sans engagement.

Comment résilier son contrat d’électricité et de gaz naturel ?

Comme expliqué plus haut, les contrats d’énergie pour particuliers sont sans engagement et leur résiliation est très simple. En cas de changement d’adresse, les trois options généralement utilisées pour résilier sont :

  • le téléphone : il suffit d’appeler le service client de votre fournisseur et de demander à mettre un terme à votre abonnement. Le numéro à composer est indiqué sur vos factures ;
  • internet : pour les personnes ayant créé un espace client depuis le site du fournisseur, il existe en général un espace résiliation (qui se cache parfois dans le formulaire de déménagement) ;
  • la voie postale : la lettre de résiliation doit être envoyée en recommandé à l’adresse du service client, elle aussi indiquée sur la facture.

Attention toutefois, la résiliation ne doit être demandée que lorsque vous quittez un logement. En cas de changement de fournisseur, il ne faut surtout pas résilier le contrat en cours, ou le nouveau fournisseur se verra dans l’obligation de facturer des frais pour l’ouverture du compteur.

Si vous quittez votre logement actuel, il est important de mettre fin au contrat, sous peine de continuer à payer des factures après votre départ. L’occupant suivant ne pouvant de toutes manières pas demander un changement de nom sur votre contrat, il n’y a aucun avantage à le laisser actif.

Foire Aux Questions

Quelle est la différence entre une offre à prix fixe et à prix indexé ?

L’offre de référence sur les marchés de l’électricité et du gaz en France sont les Tarifs Réglementés de Vente (TRV) fixés par la Commission de Régulation de l’Energie. Ceux-ci ne peuvent être commercialisés que par les fournisseurs historiques : EDF pour l’électricité (il s’agit de son Tarif Bleu EDF ) et Engie (anciennement GDF-Suez) pour le gaz. Lorsque l’on parle d’une offre à prix indexés, cela signifie que le prix du kWh HT subit les mêmes variations que celui du TRV. Le plus souvent, le kWh HT de ces offres a un pourcentage de réduction par rapport au TRV (de 2 à 15%) et le montant de l’abonnement est en général identique à celui des TRV.

Qu’est-ce que l’option tarifaire heures creuses / heures pleines ?

Les offres à prix fixes garantissent un prix du kWh HT bloqué pendant une période allant de 1 à 4 ans ; elles sont surtout proposées par les fournisseurs de gaz, le TRV de cette énergie variant tous les mois (contre une à deux fois par an pour l’électricité). Certaines offres à prix bloqué sont également révisables à la baisse : le client profite des baisses du TRV, mais ne subit pas ses augmentations. Le tarif de l’abonnement est parfois fixe ou, le plus souvent, indexé sur le TRV.

En général, les consommateurs peuvent trouver une électricité moins chère avec un contrat indexé avec un pourcentage de réduction important sur le prix du kWh ; les offres à prix fixes sont plutôt onéreuses. Pour le gaz également, les offres à prix fixes sont plus chères que celles à prix variable, mais, avec une longue période de fixité des prix, le consommateur peut faire des économies si l’augmentation du TRV est forte.

La grande majorité des offres d’électricité sont disponibles avec deux options tarifaires : Base et Heures Pleines Heures Creuses. En base, le prix du kWh est le même toute la journée, tous les jours de l’année. En option Heures Pleines Heures Creuses, le client dispose de 8 heures par jour à un tarif réduit ; elles sont réparties en 1, 2 ou 3 créneaux, en début d’après-midi et/ou la nuit. Les 16 heures restantes sont des heures pleines, un peu plus chères qu’en tarif Base. L’abonnement mensuel est également plus élevé en option Heures Pleines Heures Creuses.

On considère en général qu’il faut que 45% de l’électricité soit consommée en heures creuses pour que ce tarif soit intéressant. L’idéal est de pouvoir déplacer sur ces plages horaires l’utilisation de tous les appareils électriques les plus énergivores (chauffage, ballon d’eau chaude, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, etc.).

Comment les nouveaux fournisseurs d’énergie arrivent-ils à proposer des prix moins chers ?

Cette question taraude de nombreux consommateurs : comment de nouveaux arrivant sur le marché de l’énergie peuvent-ils être plus compétitifs que des entreprises ayant plus d’un demi-siècle d’expérience ? La réponse est plutôt simple :

  • les fournisseurs alternatifs font des économies sur l’approvisionnement, en achetant l’énergie sur les marchés de gros et, parfois, en assumant également le rôle de producteur ;
  • ils réduisent au maximum leurs coûts de fonctionnement, notamment en ayant des structures plus légères et flexibles que les géants de l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.7/5 - 3 avis