Le prix de l’électricité en France reste en dessous de la moyenne européenne

Alors que le prix de l’électricité a légèrement augmenté en France, il reste plus rentable que dans d’autres pays européens.

 

Voilà ce que révèle une étude publiée par le Commissariat général du développement durable (CGDD). Une place qui reste à tenir face à des tarifs plus intéressants qui se développent chez certains voisins.

Même si elle augmente, l’électricité est plus rentable en France

D’après une étude publiée début octobre 2018 par le Commissariat général au développement durable (CGDD), la facture d’électricité des Français a augmenté de 0,8 % en 2017. Le prix moyen de l’électricité toutes taxes comprises s’élève à 166 euros par mégawattheure (MWh). Un prix inférieur à la moyenne européenne qui est de 197 euros/MWh. Entre 2008 et 2015, la hausse moyenne annuelle du prix de l’électricité était de 5,4% en France.

Malgré cette augmentation, l’électricité demeure plus rentable en France que dans les pays européens de l’Ouest.

Gel de la taxe intérieure en 2016

À partir de 2016, la hausse du prix de l’électricité avait été ralentie. En cause, la mise en place d’une nouvelle façon de calculer les tarifs réglementés de vente depuis 2014. Et ce constat a été amplifié suite au gel de la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité dès janvier 2016. Cette taxe totalise tout de même 64 % des taxes HT sur la TVA. Dans ce contexte, la facture des entreprises totalisant des consommations allant de 70 MWh à 150 MWh a, elle, baissé de 15 % entre 2013 et 2017. Une baisse que les entreprises pourtant les moins consommatrices en énergie n’ont pas eu la chance de connaître sur le plan tarifaire.

La France face à l’Union européenne

La France garde une légère longueur d’avance en matière de tarifs d’électricité hors TVA puisque ces derniers sont 18 % en dessous de la moyenne européenne. Alors que les pays d’Europe de l’Est et du Nord pratiquent des prix plus intéressants, d’autres comme le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Allemagne ou encore l’Italie arrivent au-dessus de la moyenne européenne. L’étude note par ailleurs qu’entre 2008 et 2017, le prix de l’électricité en France a augmenté de 48 % contre 27 % à l’échelle européenne.

Au final, la France récolte la 14ème place des pays dans lesquels l’électricité est la moins chère selon cette étude du Commissariat général au développement durable. Une place qui risque de connaître d’autres mouvements à l’avenir au vu de l’actualité, riche, de l’univers de l’énergie tant sur le plan national que mondial.