Les premières éoliennes financées par des riverains sont bretonnes

Un parc éolien citoyen existe depuis 2014 en Bretagne. Il s’agit d’un projet qui a été rendu possible grâce à la synergie des pouvoirs publics, des banques mais aussi et surtout des riverains eux-mêmes. Et pour cause, les 1 400 habitants de Béganne, dans le Morbihan, ont participé au financement de l’installation des quatre éoliennes inaugurées en 2014 et beaucoup en sont actionnaires. La production en électricité est florissante ; d’autres communes emboîtent le pas.

Un éolien collaboratif à Béganne

C’est à Béganne, commune du département du Morbihan, que quatre éoliennes produisent et fournissent de l’électricité pour les 1 400 habitants depuis quatre ans. Ce parc éolien est à la fois le premier à avoir été désiré par les riverains et à avoir été financé par les particuliers. C’est ainsi que des familles se sont portées actionnaires du projet, participant à hauteur de 6 000€ chacune, tout en payant leurs factures au même prix. Une vraie satisfaction pour les habitants et même un brin d’émotion comme en témoigne Brigitte Dugué : « Voir notre autonomie en électricité à Béganne, c’était un rêve qui est devenu réalité ». Les riverains ont clamé haut et fort leur envie d’installation d’un parc éolien citoyen sur leur sol.

Une production d’électricité performante

Les quatre éoliennes fonctionnent de façon optimale dans ce petit coin du Morbihan. Elles ont été installées à 2 km de la commune au-dessus de la forêt. Et la production annuelle est de l’ordre de 20 400 Mégawatts/h, ce qui représente une consommation en électricité pour 8 000 foyers, hors chauffage. La rentabilité du projet est d’ores et déjà bien partie sachant que le délai est estimé à 15 ans selon le président de l’association qui réunit le millier d’investisseurs locaux, « Éolienne en pays de Vilaine » et porteur du projet. On peut d’ailleurs en apprendre plus sur les initiatives depuis son site internet.

30 communes tentées par l’éolien

12 millions d’euros, c’est le coût total de l’opération pour les quatre éoliennes de la commune rurale de Béganne. L’État a investi 800 000 euros, les particuliers ont tout de même injecté 1 800 000€ et la somme la plus conséquente a été celle apportée par les banques, 9 400 000€. Le projet a été aussi rendu possible grâce à des partenariats issus de l’économie sociale et solidaire et avec des collectivités locales. Et sa réussite donne envie à d’autres communes rurales de se lancer. C’est ainsi que 30 d’entre elles envisagent de signer un permis de construire pour installer un parc éolien.

En plein débat sur l’éolien, considéré comme disgracieux, souvent critiqué pour être situé trop près des villes, cet engouement est de bon augure pour l’avenir des EnR et la bonne marche de la transition énergétique visant, entre autres, une production d’énergie propre et durable. 200 projets sont en tout cas étudiés en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *