Comment bien isoler votre logement pour faire des économies d’énergie ?

Un ménage français dépense environ 10% de ses revenus en énergie. Et ce budget est en nette progression. Réduire sa facture d’énergie devient donc un enjeu capital pour tous. Il existe de nombreux moyens pour y parvenir et l’isolation thermique des habitations en est le premier facteur. Vous trouverez dans ce dossier des conseils utiles à prendre en considération.

Comment bien isoler son logement ?

Bien isoler son logement est la règle d’or pour réaliser une économie d’énergie assez conséquente. En effet, l’existence des ponts de déperdition thermique dans certains endroits de l’habitation, rend inefficaces et très gourmandes en énergie vos installations de chauffage, entraînant ainsi une élévation de la facture d’énergie. Faire des travaux d’isolation permet d’enrayer ces déperditions et réduire votre facture énergétique de 50 %.

Selon les indications de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), le toit ou les combles, les murs, les fenêtres et le plancher sont les endroits de votre logement à isoler en premier.

  • le toit : utiliser des couches d’isolants épais pour les combles;
  • les murs : l’isolation des murs par l’intérieur et aussi par l’extérieur si possible, favorise un rendu très efficace;
  • les ouvertures : choisir du double vitrage ou même du triple vitrage pour les portes et fenêtres avec des lambris en PVC, en aluminium ou en bois de chêne;
  • le plancher : fixer des panneaux isolants sur le plancher en utilisant une charpente isolante, une dalle flottante ou une dalle avec hourdis isolants.

L’installation d’une ventilation VMC est primordiale pour éviter tout emprisonnement de l’humidité, pouvant entraîner des dégradations importantes (condensation, moisissures…).

Les bons plans pour économiser de l’énergie

Il est important de bien choisir ses matériaux pour faire des économies d’énergie, notamment des matériaux écologiques comme les matières isolantes d’origine végétale (liège, fibre de bois, chanvre, chènevotte), les matières isolantes d’origine minérale (argile expansée, vermiculite, perlite), et les isolants recyclés (verre cellulaire, ouate de cellulose).

En outre, les volets roulants sont réputés plus efficaces que les modèles battants qui laissent infiltrer l’air. Placer des doubles-rideaux épais sur les ouvertures en sens opposé à la convection de l’air. Vous avez également la possibilité de diminuer la hauteur sous-plafond de votre habitation avec un faux plafond pour réduire le volume des pièces à chauffer, si par exemple vous avez un sous-plafond d’environ 3 m.

Par ailleurs, vous pourrez bénéficier, lors de la réalisation des travaux, des aides financières de l’Anah et des collectivités locales, d’une TVA à 5,5% ou d’un crédit d’impôt pour l’achat de matériaux d’isolation thermique. Mais ces aides sont octroyées suivant des conditions bien déterminées.Il est même possible selon des critères d’éligibilité de bénéficier d’une isolation à 1 €.

Bien entretenir ses appareils de chauffage

Que votre maison soit équipée d’une chaudière à gaz ou à fioul, d’une pompe à chaleur, vous devez faire entretenir votre appareil de chauffage chaque année par un professionnel. Cette mesure permet de garantir votre sécurité et de favoriser une économie d’énergie d’environ 10% sur votre consommation.

Purgez régulièrement les radiateurs thermiques, si vous en êtes équipés. Idéalement au début de l’hiver, ou quand ils deviennent un peu plus bruyants que d’ordinaire. Ces différentes précautions, vous permettront d’obtenir un fonctionnement optimal de vos appareils et d’éviter la surconsommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *