Petite flambée de 5,79% des tarifs réglementés du gaz au mois de novembre

  • Publié le
  • Écrit par

Si vous faites partie des heureux élus qui chauffent tout leur logement au gaz… il faudra composer avec une hausse de 6% de la facture.

+16% depuis janvier 2018

A quoi est due cette flambée des prix en continu, bien embêtante au milieu de l’automne et encore plus à l’approche de l’hiver ? Cette augmentation constante, qui dure depuis le 1er janvier 2015, est causée par la hausse du prix de la matière première, le pétrole. Les coûts d’approvisionnement sont eux aussi tirés vers le haut, ainsi que les taxes. Depuis début 2018, les prix du gaz ont ainsi augmenté de 16%.

Retour à la stabilité

Néanmoins, Engie garantit pour les mois à venir un retour à des prix stables, en se référant aux cours mondiaux du pétrole et du gaz. « Après une forte hausse moyenne depuis le début de l’année, la tendance indicative pour les prochains mois est cependant à une stabilisation, sur la base des cours du pétrole et du gaz sur les marchés internationaux », confirme la CRE (Commission de Régulation de l’Energie).

La fin des TRV, c’est pour bientôt ?

42% des logements résidentiels, c’est-à-dire 4,5 millions de foyers, sont aujourd’hui abonnés Engie. Mais ceux-ci verront peut-être bientôt la fin du calvaire : les tarifs réglementés du gaz devraient disparaître d’ici 2023, pour s’aligner sur le droit européen. Le PDG d’ekWateur a également récemment demandé dans une lettre ouverte au ministre de la Transition Energétique, François de Rugy, la suppression définitive des tarifs réglementés de l’électricité.

En attendant, n’hésitez pas à faire appel aux comparateurs en ligne pour trouver l’offre idéale et faire quelques économies !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *