Engie veut continuer à développer la production d’électricité à partir de gaz naturel

  • Publié le
  • Écrit par

Le mix énergétique d’Engie fait depuis longtemps le pari du renouvelable

Engie est le 2ème producteur d’électricité en France derrière EDF avec un parc de production de plus de 10 000 MW installé et le 1er producteur d’électricité d’origine renouvelable. Le groupe est notamment leader du solaire et de l’éolien en France.

Engie dispose également de quatre centrales thermiques qui produisent de l’électricité par combustion de gaz afin de sécuriser l’approvisionnement en électricité pendant les pics de consommation, par grand froid notamment.

Le GNL pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre

Malgré la vente récente de son pôle d’exploration et de production et de son portefeuille d’actifs amonts de GNL, Engie a récemment réaffirmé par la voix de son directeur général adjoint, Didier Holleaux, sa volonté de poursuivre ses investissements dans la production de gaz naturel d’origine renouvelable par la transformation en méthane des déchets agricoles. Le groupe français reste également très impliqué dans la distribution de gaz, notamment dans la zone Asie-Pacifique.

Engie est en effet persuadé que la production d’électricité à partir de gaz naturel demeure à ce jour le meilleur moyen de diminuer les émissions de gaz à effet de serre en remplaçant le charbon. Le fournisseur travaille notamment en Indonésie sur un projet visant à alimenter une dizaine de centrales thermiques dédiées à la production d’électricité en gaz naturel d’origine renouvelable ou conventionnelle. Engie tient donc à conserver une position forte dans le domaine du négoce international de GNL.

Une ambition forte : remplacer à terme le charbon par le gaz naturel

D’une manière générale, Engie ambitionne de renoncer totalement au charbon pour ses activités en Asie et dans le reste du monde. Après avoir échoué à vendre ses participations dans des centrales au charbon en Thaïlande, le groupe français compte néanmoins poursuivre dans cette voie pour se concentrer davantage sur les sources de productions d’énergie renouvelable. « Nous avons encore quelques actifs dans le charbon en dehors de la région Asie-Pacifique que nous voulons céder », réaffirmait encore Didier Holleaux il y a peu.

En France, Engie se concentre sur la distribution d’électricité

Plus près de chez nous, Engie souhaite également renforcer sa position dans la production et la distribution d’énergie d’origine renouvelable en vendant directement de l’électricité verte aux entreprises sans passer par le réseau de distribution national d’électricité afin d’améliorer ses marges.

Dans cette optique, il est actuellement en discussion avec le groupe Casino et de nombreux acteurs importants de la vie économique française. Il compte également développer son parc de panneaux photovoltaïques en s’alliant au groupe chinois Unisun afin de renforcer ses capacités de production en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *