FAIRE : une campagne pour encourager la rénovation énergétique

Le 18 septembre 2018, le gouvernement français a lancé la campagne FAIRE, afin d’inciter plus de ménages à la rénovation énergétique de leurs logements. D’une durée de 3 ans, elle a permis l’ouverture de 400 espaces-conseils à travers le territoire, pour soutenir cette importante initiative.

Faciliter la transition énergétique

À l’heure actuelle, seulement 400 000 ménages procèdent à des travaux de rénovation énergétique, par an. Une progression lente, estime le gouvernement dont l’objectif est de rénover 500 000 logements par an, à l’horizon 2050. L’intitulé de la campagne (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation énergétique) démontre toute la volonté du gouvernement d’accélérer le mouvement. À cet effet, un site web, a été mis en ligne, où les démarches et pratiques sont expliquées de façon simple. Ce site s’articule autour de 3 axes :

  • FAIRE SIMPLE, où le visiteur est renseigné sur les gestes simples permettant de réduire sa facture énergétique, par une baisse de sa consommation ;
  • FAIRE MIEUX, qui renseigne sur les possibilités d’isolation et de ventilation ;
  • FAIRE PLUS, qui apporte toutes les informations sur les travaux de rénovation possibles, afin de mieux isoler le logement.

Le site recense également les professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), affiliés à la campagne et que les ménages peuvent contacter pour leurs travaux. De même, les différents dispositifs et aides pour les aménagements énergétiques sont listés et expliqués.

Pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique, vous pouvez faire appel à a2architecture.

Les bâtiments, gros consommateurs d’énergies

C’est le constat désolant des spécialistes du secteur. À l’heure où 7 millions de ménages sont en situation de précarité énergétique, il fallait se pencher davantage sur la question. Les bâtiments, à eux seuls, représentent 45 % de la consommation énergétique globale, et 30 % environ des émissions de gaz à effet de serre. L’absence d’une isolation adéquate explique, en grande partie, ces chiffres élevés. Afin de compenser les importantes déperditions, les ménages ont tendance à surchauffer leurs habitations, consacrer jusqu’à 10 % de leurs revenus à la facture énergétique. Ainsi, la campagne FAIRE vient appuyer le Plan de Rénovation Energétique lancé par le gouvernement, en avril 2018. La suppression des « passoires thermiques » apparaît dès lors comme une priorité, dans cette traque ardue contre la surconsommation d’énergie des ménages français. La campagne s’est, du coup, invitée sur les réseaux sociaux, afin de toucher le maximum de personnes. À terme, elle permettra d’améliorer le confort énergétique des ménages, baisser leur facture d’énergie, et accroître leur pouvoir d’achat, grâce aux économies réalisées.

Pour faire des économies d’énergie, 7 millions de Français ont déjà choisi de se chauffer au bois. C’est une solutuion :

  • écologique, car l’utilisation du bois énergie contribue efficacement à la lutte contre le réchauffement climatique;
  • économique, car le prix de ce combustible est très avantageux;
  • performante, car les nouveaux appareils de chauffage au bois proposent des performances calorifiques permettant une faible consommation

Améliorer le confort énergétique des ménages

Il est apparu que les ménages français sont peu ou pas informés des aides financières et facilités à leur disposition, pour soutenir leur transition énergétique. C’est ce qu’a fait ressortir l’étude de l’ADEME dans une récente étude. Selon l’agence, 94 % des ménages ayant récemment installés ou rénovés leurs installations énergétiques ont reconnu se sentir mieux chez eux. Leur confort énergétique s’en est trouvé nettement amélioré. Il est démontré que l’habitude de beaucoup est de simplement remplacer des équipements ou installations vétustes. Ce comportement n’améliore pas vraiment les performances énergétiques du logement. Afin d’arriver à une situation d’éco-confort, il faut procéder :

  • à une isolation complète du logement (murs, planchers, toitures, combles, etc.) ;
  • effectuer des travaux permettant une meilleure ventilation ;
  • installer de nouveaux équipements, moins énergivores ou utilisant des sources d’énergie renouvelable.

Pour rappel, la campagne FAIRE est une initiative conjointe du Ministère de la Transition écologique et solidaire, de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), l’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information et le Logement) et le Ministère de la Cohésion des territoires.